La carrière de Granit de Pissy

S’étendant, en pleine ville, sur environ 700 mètres de long et 70 m de large, la carrière de granit du quartier de Pissy est un site d’exploitation dite « artisanale traditionnelle », c’est à dire utilisant des méthodes d’exploitations de substances minérales traditionnelles et manuelles, sans équipement ni énergie mécaniques. Cette carrière existe depuis la période coloniale et les techniques n’ont pas changées.

Environ 3000 à 4000 personnes y travaillent selon les périodes, tout âge confondu, essentiellement en familles, pour leur propre compte.   Le travail consiste d’abord à faire éclater des blocs de granit de la roche. Pour cela, les hommes utilisent un mélange de banco et de vieux pneus qu’ils font brûler plusieurs jours, la chaleur dégagée faisant se fendre le granit. Le travail fini à la masse, les hommes en retirent des plaques de granit qui seront vendues telle quelle à destination de la construction (même usage que les briques par exemple), ainsi que d’autres blocs qui seront concassés pour servir de gravier, pour le béton et la construction.

Le concassage est un travail qui est généralement réalisé par les femmes, les enfants et les anciens, car si ce travail est pénible, il est moins physique que de fendre les gros blocs de granit. Et dans cette carrière implantée en pleine ville, proche des habitations, il est impossible d’utiliser des explosifs pour faciliter le travail.   Les plaques de granit et les « cailloux » obtenus sont revendus à des intermédiaires, qui les revendent aux abords de la carrière à des acheteurs particuliers ou professionnels, en prenant une marge confortable et sans sueur.   Le travail à la carrière est très dur et dangereux pour la santé, mais il permet à de nombreuses familles des quartiers voisins de subvenir à leurs besoins.

Photographies

Pin It on Pinterest