Les crèches de Noël, Ouagadougou, Burkina Faso

A l’approche du 25 décembre, j’ai vu se multiplier les crèches de Noël dans le voisinage. De véritables édifices miniatures construits en briques de banco, peints et décorés, avec comme maître d’œuvre des enfants ou adolescents. La plupart s’imposent dans la rue, à l’entrée des cours, mais beaucoup se font discrètes, et il faut pénétrer dans ces autres cours pour les découvrir.

Destinée à l’accueil du petit Jésus, la construction de ces crèches s’est développée peu à peu sous cette forme. Puis l’église voisine a lancé un concours, ce qui a crée une émulation. « La première année, une vingtaine de crèches participaient, 56 l’année d’après, et plus de 80 en 2008 » m’a confié François, un des membres du jury. Parce qu’il y a un jury, 5 groupes de 5 personnes volontaires qui déambulent dans les rues du quartier de Kologh Naaba à la rencontre de ces crèches. 20 sont sélectionnées, et remportent des prix : pour le 1er, un tee-shirt, une statuette de la Vierge Marie, un crucifix, beaucoup de gâteaux et de bonbons…

Ce sont surtout les enfants qui font ces crèches, motivés dans leurs efforts par les cadeaux, et les quelques francs CFA que leur donnent les familles.

Déambuler dans mon quartier à ce moment là devient un parcours architecturale étonnant. L’habitat humains côtoie ces crèches de différentes dimensions, faisant parfois références à la case traditionnelle ou à des églises de la ville, ou semblant simplement sortie de l’imaginaire de ces jeunes architectes. Des habitats fantasmés, de la simple maison au temple dédié à l’accueil du petit Jésus. Une créativité qui n’a de limite que les matériaux utilisés, de quoi faire se sentir trop à l’étroit beaucoup d’architectes !!

Photographies / Portraits de Crèches

Photographies / Architectes de la crèche de Noël

Pin It on Pinterest